Le Christ, vrai médecin des âmes

« Que de fois, lorsque tu m’as vu verser des pleurs d’angoisse et sangloter sans fin, tu as répandu sur les plaies de mon âme le baume bienfaisant de ta miséricorde et l’huile de ta joie.

Saint Bernard

Que de fois ma prière, commencée au bord du désespoir, s’est achevée dans l’allégresse et l’attente du pardon !

Ceux qui ont fait cette expérience le savent bien : le Seigneur Jésus est vraiment ce médecin qui guérit les cœurs brisés et soigne les plaies : “L’Esprit du Seigneur m’a oint ; il m’a envoyé porter la bonne nouvelle aux doux et guérir les cœurs meurtris ” »

Saint Bernard de Clairvaux

Mots-clés,

2 commentaires à “Le Christ, vrai médecin des âmes”

  1. Falcon 8 janvier 2013 à 18 h 25 min #

    Dans le cas d’un coeur brisé qui ne peut pas ou n’arrive pas à se tourner vers Dieu, que conseillez vous ? Je fais cette difficile expérience avec mon épouse et en dehors de prier l’Esprit Saint de lui envoyer des grâces, j’avoue que je suis assez désemparé. Jean

    • P. Joseph-Marie Verlinde 8 janvier 2013 à 18 h 37 min #

      La patience…
      La méditation des chapitres 36 et 37 du prophète Ezéchiel vous donnera l’assurance que le Seigneur aura le dernier mot. Aucun coeur n’est à ce point endurci qu’il puisse ternir en échec la grâce divine. Aucune « sklerokardia » (blessure du coeur) ne peut résister durablement à l’action de l’Esprit Consolateur.
      Je m’unis à votre prière pour que la Vierge Marie prenne votre épouse dans son Coeur immaculé et lui fasse « goûter combien le Seigneur est bon ».
      P. Joseph-Marie